Voyage aux Etats-Unis du dissident Nguyen Chinh Ket

Le dissident Nguyen Chinh Ket est arrivé à San Francisco dans la soirée du 20 décembre 2006, après être passé par un pays tiers. Un certain nombre de proches et de journalistes vinrent l’accueillir à sa descente d’avion.

Nguyen Chinh Ket est professeur de théologie au Viêt Nam. Agé de 54 ans, c’est un dissident de longue date qui n’a de cesse de s’opposer aux autorités vietnamiennes en militant pour la démocratie et la liberté religieuse au Viêt Nam.

JPEG - 31.2 ko
Nguyen Chinh Ket, au centre, répond aux questions des journalistes

Ces derniers temps, son militantisme lui valut de nombreuses difficultés de la part des autorités vietnamiennes. Comme de nombreux autres dissidents, il a subi le blocus des autorités durant le sommet des pays de l’APEC à Hà Nôi, le mois dernier. Le 10 décembre 2006, le Réseau Vietnamien des Droits de l’Homme lui a décerné le prix 2006 des Droits de l’Homme, ainsi qu’au dissident Do Nam Hai.

JPEG - 44.4 ko
De nombreux journalistes assistent à la conférence de presse

En apprenant la nouvelle, muni de son passeport, Nguyen Chinh Ket s’est rendu au consulat des Etats-Unis à Sai Gon afin de demander un visa d’entrée sur le territoire américain. Très au fait des obstructions dont sont coutumières les autorités vietnamiennes, il les contourna par avance en se rendant dans un pays tiers pour y prendre l’avion qui allait l’amener aux USA.

JPEG - 19.8 ko
Le dissident Nguyen Chinh Ket

Dans l’après-midi du dimanche 24 décembre, le Réseau Vietnamien des Droits de l’Homme organisa une conférence de presse à Westminster, près de Los Angeles, en présence de Nguyen Chinh Ket. La conférence de presse rassembla de nombreux médias, des représentants de la communauté et des associations vietnamiennes de Californie. M. Le Minh Nguyen, le coordinateur du Réseau Vietnamien des Droits de l’Homme anima la conférence de presse.

Nguyen Chinh Ket affirma catégoriquement qu’il reviendrait prochainement au Viêt Nam pour continuer la lutte pour la démocratie. Il précisa que si jamais les autorités vietnamiennes voulaient l’en empêcher, il appellerait au soutien des vietnamiens de l’étranger pour obtenir le droit de rentrer au pays. Nguyen Chinh Ket fit savoir que le but de son voyage, outre la réception du prix décerné par le Réseau Vietnamien des Droits de l’Homme, était aussi d’améliorer la coopération entre les vietnamiens de l’étranger et ceux de l’intérieur qui militent pour la démocratie au Viêt Nam.

JPEG - 41.8 ko
Des jeunes de plusieurs associations vietnamiennes offrent des fleurs au professeur Nguyen Chinh Ket

A la fin de la conférence de presse, Nguyen Chinh Ket reçut de longs applaudissements, notamment de la part des jeunes vietnamiens présents sur place.