Un blogueur français détenu à Hô Chi Minh-Ville

Reporters sans frontières

9 septembre 2010

Reporters sans frontières appelle à la libération immédiate de Pham Minh Hoang, blogueur de nationalité française et professeur de mathématiques à l’Ecole polytechnique de Hô Chi Minh-Ville. Arrêté le 13 août 2010 par la police il est poursuivi sur la base de l’article 79 du code pénal qui punit les tentatives de renversement du gouvernement. Les raisons de son interpellation n’ont pas été communiquées et sa famille reste sans nouvelles. Selon la loi vietnamienne, la garde à vue, pour les besoins de l’enquête ne doit pas dépasser neuf jours.

Cette détention illégale est inacceptable. Tout porte à croire que Pham Minh Hoang a été interpellé pour ses articles publiés sur son blog et son implication au sein de réseaux dissidents. N’hésitant pas à arrêter un ressortissant français, les autorités d’Hanoï confirment leur volonté de faire taire les critiques, notamment sur la question sensible des relations avec la Chine, à la veille du Congrès du parti unique, prévu début 2011. Sa femme, Le Thi Kieu Oanh, s’est publiquement inquiétée du traitement que pourrait subir son mari en prison.

Nous demandons également aux autorités d’accorder un accès consulaire rapide et régulier aux représentants français sur place. Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a appelé le 8 juillet 2010 à la défense de la liberté d’expression sur Internet. Lors d’une conférence tenue à Paris, le ministre s’est engagé à défendre les "cyberdissidents" victimes de la censure à travers le monde.

Blogueur engagé, Pham Minh Hoang est connu sous le pseudonyme Phan Kien Quoc http://pkquoc.multiply.com. Ses articles sur l’éducation, l’environnement et la souveraineté face à la Chine, ont été largement relayés sur le Net. Il a notamment participé à la campagne contre l’exploitation par des entreprises chinoises, des mines de bauxite sur les Hauts Plateaux du centre du pays. Son nom figure au bas d’une pétition sur ce sujet, pétition qui a connu un grand succès au Viêt-Nam.

De nationalité française, Pham Minh Hoang, âgé de 55 ans, a fait ses études en France où il a vécu pendant une vingtaine d’années. Il est revenu dans son pays d’origine, il y a dix ans, pour y enseigner afin d’aider au développement de l’éducation scientifique.

Cette nouvelle arrestation intervient alors que les autorités n’ont pas libéré de blogueurs ou de journalistes à l’occasion de l’amnistie du 2 septembre dernier. Le 20 juillet 2010, Reporters sans frontières avait fait parvenir une lettre au Premier ministre, Nguyen Tân Dung, lui demandant d’amnestier les dix-neuf défenseurs de la liberté d’expression. Reporters sans frontières est profondément déçue par cette occasion manquée par les autorités d’infléchir leur politique répressive.

http://fr.rsf.org/viet-nam-un-blogueur-francais-detenu-a-ho-09-09-2010,38324.html



Actualités