Lettre ouverte en appel au gouvernement vietnamien pour la libération du journaliste Nguyen Van Hoa

Organisations internationales

3 mai 2017

À l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, les autorités vietnamiennes doivent libérer immédiatement Nguyen Van Hoa, un journaliste qui a été emprisonné depuis janvier.

Hoa est un formateur en cyber sécurité, journaliste citoyen et contributeur à Radio Free Asia. Il a abordé des faits d’actualités liés à la catastrophe environnementale de Formosa entrainant la morts de millions de poissons au large des côtes du Vietnam. M. Hoa, âgé de 22 ans, a été la première personne à utiliser un drone Flycam pour diffuser des images en direct des protestations en dehors de l’usine d’acier de Formosa à Ha Tinh. En octobre dernier, ses photos et vidéos prises en vue aériennes montrant plus de 10 000 personnes protestant pacifiquement, ont été reprises par de nombreux médias et sont devenues virales. Avant son arrestation, M. Hoa avait ouvert des cours pour enseigner la sécurité informatique dans les régions rurales du Vietnam.

Hoa a été arrêté le 11 janvier 2017 et accusé d’avoir « abusé des libertés démocratiques pour porter atteinte aux intérêts de l’État » en vertu de l’article 258 du Code pénal vietnamien. Il a d’abord été détenu au secret pendant des semaines avant que sa famille ne soit informée de son arrestation. Selon les sources familiales, les autorités ont modifié les accusations portées contre Nguyen Van Hoa en « propagande contre l’état » en vertu de l’article 88.

Les autorités vietnamiennes ont récemment publié une vidéo de Hoa "s’excusant" pour son rapport sur les manifestations dans une tentative apparente de dissuader le public de participer à une action citoyenne pacifique et au journalisme citoyen. La détention de Nguyen Van Hoa survient alors que le gouvernement vietnamien lance une répression contre les journalistes citoyens et les activistes blogueurs. Deux blogueurs, Nguyen Van Oai et Tran Thi Nga, ont été détenus dans les jours qui ont suivi l’arrestation de Hoa.

Avec des défis sociaux et environnementaux croissants, le gouvernement vietnamien devrait être favorable à la transparence et au dialogue pacifique. Réprimer les journalistes citoyens n’est pas seulement une violation des droits de l’homme, mais aussi un obstacle majeur aux aspirations du Vietnam à devenir un centre de technologie et d’innovation.

Signataires :

  • Access Now
  • ASL19
  • Aspiration
  • Brave New Software
  • China Digital Times Inc.
  • Digital Rights Foundation
  • Electronic Frontier Foundation
  • eQualit.ie
  • Freya Labs
  • Front Line Defenders
  • Give ’N Get Nigeria
  • GreatFire.org
  • Guardian Project
  • Human Rights in China
  • Internet Without Borders
  • Netblocks
  • Open Observatory of Network Interference (OONI)
  • Reporters Sans Frontieres
  • Security First
  • Sinar Project
  • Suara Rakyat Malaysia (SUARAM)
  • Taiwan Association for Human Rights
  • Thai Netizen Network
  • The 88 Project
  • The Serval Project
  • Tibet Action Institute
  • Usuarios Digitales
  • Viet Tan
PDF - 4 Mo
Lettre ouverte en appel au gouvernement vietnamien pour la libération du journaliste Nguyen Van Hoa (pdf)