Au Vietnam, des catholiques manifestent pour la restitution d’un terrain

AFP

18 novembre 2011

Une centaine de catholiques vietnamiens ont défilé vendredi 18 novembre à Hanoï pour réclamer la restitution d’un terrain revendiqué de longue date par l’Église et sur lequel les autorités ont entamé des travaux, a constaté l’AFP. Les tensions avaient éclaté mercredi soir entre le clergé et le pouvoir communiste près de la paroisse rédemptoriste de Thai Ha, alors que débutaient des travaux de construction d’un réservoir de traitement des eaux usées.

Vendredi, les manifestants, certains en habit religieux, ont brandi des pancartes appelant à « rendre la terre à l’Église ». Ils ont chanté et défilé pacifiquement autour du petit lac Hoan Kiem, lieu de promenade en plein centre-ville, avant de se diriger vers la cathédrale. La police les a ensuite convaincus de se disperser.

Les manifestations sont rares dans le pays. Plusieurs personnes ont été arrêtées ces dernières années lors de rassemblements jugés politiques. Un des manifestants a indiqué à l’AFP qu’ils avaient déposé une requête officielle auprès des autorités de la ville demandant la restitution de ce terrain, où doit être bâti un hôpital là où se trouvait jadis un monastère.

Ce terrain avait déjà été au centre de manifestations en 2008. Huit catholiques de Thai Ha avaient alors été condamnés à des peines avec sursis pour trouble à l’ordre public et dégradation de propriété.

Après l’indépendance en 1954, les autorités communistes avaient confisqué de nombreuses propriétés de l’église. Le sujet est resté jusqu’à ce jour un contentieux majeur entre Hanoï et le Saint-Siège, qui n’ont pas de relations diplomatiques mais ont repris ces dernières années un dialogue important. Mi-octobre, un terrain avait été restitué à une paroisse située dans le centre du pays.

L’Église catholique vietnamienne est la plus importante d’Asie du Sud-Est après celle des Philippines – avec six millions de fidèles sur une population de 86 millions d’habitants.

Source : La Croix